samedi 21 juillet 2012

Le bureau postal militaire 661

Suite à l'effondrement de l'appareil étatique et institutionnel albanais, du pillage des installations militaires et l'instauration d’une situation de guerre civile, l'Organisation des Nations Unies a autorisé le déploiement d'une Force multinationale de protection en Albanie (FMPA), composée de 6.500 hommes issus de 8 pays.

Elle était chargée de faciliter l'acheminement rapide et sûr de l'assistance humanitaire et d'aider à créer un climat de sécurité nécessaire aux missions des organisations humanitaires.




Créé officiellement le 21 avril 1997, le bureau postal militaire 661 était implanté à DÜRRES (Albanie). Il assurait la desserte du contingent français de l'opération ALBA, composé de 1.000 hommes et 250 véhicules. 

Le fonctionnement de ce bureau était assuré par 2 sous-officiers du corps spécial de la Poste aux armées. Il n'était doté que de timbres à date manuels.




Les dépêches de courrier étaient expédiées ou reçues à partir d'avions militaires français assurant des liaisons avec la France, une ou deux fois par semaine.

Le bureau a été dissous le 31 juillet 1997, après un peu plus de 2 mois de service.

mardi 10 juillet 2012

La poste à Colmar de 1872 à 1900

Le 1er janvier 1872 est mise en service la première série de timbres allemands de l’Empire. Les valeurs sont exprimées en Groschen et en Kreuzer.



Timbre-poste de 1/2 groschen


Plusieurs types d’entiers postaux sont petit à petit mis en service.



Entier postal affranchi à 1/2 Groschen


Le 16 décembre 1873 ouvre un bureau de poste à Logelbach. Un timbre à date "COLMAR (LOGELBACH)" sera utilisé pendant quelques semaines. Il sera rapidement remplacé par un nouveau cachet sans mention "Colmar".



Timbre à date "COLMAR (LOGELBACH)"


Les administrations pouvaient bénéficier de l’exemption de taxe postale à condition d’apposer au verso de leurs correspondances une petite vignette circulaire ou ovale avec aigle impérial.



Vignette de franchise utilisée par le procureur



Vignette de franchise utilisée par le service postal


Les premiers timbres à date allemands font leur apparition sur les lignes ferroviaires principales. Une mention d’origine manuscrite précise l’origine de la lettre.



Ambulant Strasbourg-Bâle avec mention manuscrite de l’origine :
"Colmar 13/9" (1874)


Le 1er janvier 1875 marque l'introduction d’une nouvelle monnaie : le Mark et le Pfennig. Des timbres avec valeurs exprimées dans cette nouvelle monnaie sont mis en service mais les timbres des émissions précédentes conservent leur validité.



Affranchissement composé 20 Pfennige + 1 Groschen


En 1877 sont mis en service de nouveaux timbres à date "COLMAR i. ELS" avec une petite lettre (de "a" à "d") permettant de les distinguer les uns des autres.



"COLMAR i. ELS" avec lettre b


Le 1er mars 1880, la poste impériale ouvre un second bureau de poste, installé dans la nouvelle gare de Colmar. Les timbres à date utilisés par ce nouveau bureau sont libellés "COLMAR i. ELS 2" afin de les différencier des timbres à date de la poste principale (COLMAR i. ELS 1).



"COLMAR i. ELS 2"


A partir de 1890 sont progressivement mis en service des timbres à date avec pont, dans lequel est logé le système dateur à déroulement. Douze cachets différents sont connus pour Colmar 1, quatre pour Colmar 2 et un pour Colmar 3, le troisième bureau de poste colmarien, ouvert le 27 février 1893 dans la Rue du Nord.



Timbre à date "COLMAR (ELSASS) 3" correspondant
au nouveau bureau de Colmar Nord


De nouvelles lignes de chemin sont ouvertes ce qui permet un important développement de la poste ferroviaire. Les premiers cachets, de forme linéaire sont mis en service sur les lignes Colmar - Munster et Colmar - Freiburg.



Ligne Münster à Colmar


Ils seront remplacés quelques années plus tard par des cachets de forme ovale utilisés sur les cinq lignes au départ de Colmar (Munster, Freiburg, Ensisheim / Bollwiller, Lapoutroie, et Markolsheim).



Ligne Colmar - Lapoutroie


Le dernier événement postal important du siècle est l'ouverture le 21 mai 1896 d'une poste locale privée.