samedi 28 janvier 2012

L'agence postale militaire de l'air de Reims

Rattachée à la recette principale des postes de Reims, l’agence postale militaire « REIMS AIR » a été ouverte le 1er juillet 1962 afin de desservir la Base aérienne 112, qui est l’une des plus importantes plate-formes aéronautiques de l’Armée de l’Air.

Située à quelques kilomètres au nord de l’agglomération rémoise, la base sur une superficie de 542 hectares. Sa piste au « format Otan » a une longueur de près de 2 400 mètres, permettant l’accueil d’une très grande variété d’appareils.

La base abrite les Escadrons de reconnaissance 01.033 « Belfort » et 02.033 « Savoie », équipés de Mirage F1 CR, avions de reconnaissance tactique et d’assaut conventionnel, ainsi que l’Escadron de soutien technique spécialisé 2E.033 chargé de la réparation et de la maintenance des avions de la BA 112 et l’Ensemble équipe technique d’instruction spécialisée Mirage F1.




La mission principale confiée à la BA 112 est d’assurer le soutien des escadrons et unités stationnés sur sa plate-forme. La reconnaissance aérienne est ainsi la principale mission opérationnelle qui incombe à la base aérienne, qui joue ainsi un rôle de première importance dans l’exécution des missions confiées à l’armée de l’Air, notamment dans les domaines de la prévention des crises, de la projection de forces et de la protection.

L’agence postale a utilisé trois modèles de timbre à date :

- timbre à date hexagonal tireté à angles fermés avec mention « REIMS-AIR  MARNE »,

- timbre à date hexagonal tireté à angles ouverts avec mention « REIMS-AIR / MARNE »,

- timbre à date circulaire avec mention « 51 REIMS-AIR / MARNE ».



samedi 21 janvier 2012

Le bureau postal militaire 652

Le bureau postal militaire 652 a fonctionné à PANCEVO, près de Belgrade (Serbie), du 21 avril 1992 au 06 mai 1993.




Il desservait le détachement français d’environ 250 hommes de la Base Bravo du 403ème Bataillon de soutien logistique (403° BSL), qui avait pour mission essentielle d’assurer et d’escorter les convois en vivres frais, effets, habillement et carburants en direction de Sarajevo.

Le bureau postal militaire 652 de Pancevo était doté de timbres à date, des différents modèles de griffes horizontales et son chef disposait d’un cachet administratif de forme ovale.




Le bureau postal militaire 652 utilisa également un cachet dateur spécial des Nations Unies pour le courrier en franchise militaire (5 enveloppes de moins de 10 grammes par personne et par semaine). Ce cachet double cercle de 41 mm de diamètre comportait la mention « UNITED NATIONS PROTECTION FORCE ».

L’embargo décrété par l’Organisation des Nations Unies à l’encontre de la Serbie a eu pour conséquence le redéploiement des casques bleus présents à Pancevo vers Zagreb et la dissolution du bureau postal militaire 652 le 06 mai 1993.

samedi 14 janvier 2012

Le croiseur TOURVILLE




Le croiseur TOURVILLE a été mis en service en décembre 1928. Il fut immobilisé dans le port d’Alexandrie de juillet 1940 à juin 1943. Ayant rejoint les Alliés, il fut réarmé avec 8 canons de 40 mm antiaériens et 16 canons Oerlikon de 20 mm antiaériens.

Il participa aux opérations d’Indochine de 1945 à 1948. Il finira comme ponton école à Brest et fut démoli en 1962.




Une agence postale navale embarquée fonctionna à son bord à compter de mars 1929. Elle ferma ses portes le 31 décembre 1947, en raison d’une réduction d’effectif lorsque le croiseur fut transformé en navire-école.

L'agence postale fut réouverte le 16 avril 1954 en raison de la présence à bord de 550 élèves de l’Ecole de manœuvre, en plus des 250 élèves-officiers de réserve. Elle ferma définitivement ses portes le 1er juillet 1956, à la suite d’une nouvelle réduction d’effectifs.

L’agence postale navale embarquée n’utilisa qu’un seul modèle de timbre à date hexagonal avec mention « CROISEUR TOURVILLE » et ancre de marine à sa base.

samedi 7 janvier 2012

Le bureau postal militaire 654

Installé le 08 avril 1992 à GRACAC (Croatie) pour desservir les militaires du Bataillon d’infanterie n° 1, composante de la zone sud d’implantation de la FORPRONU, le bureau postal militaire 654 assura sa mission dans des conditions difficiles dues à l’isolement et à un réseau routier dégradé.




Le bureau postal militaire 654 était équipé de timbres à date modèles et des 3 modèles réglementaires de griffes linéaires. Par ailleurs, le chef du bureau était doté d’un cachet administratif de forme ovale.




Le bureau postal militaire 654 utilisait également un cachet de franchise militaire de l’ONU à double cercle de 41 mm de diamètre comportant la mention « UNITED NATIONS PROTECTION FORCE ». Ce cachet n’était apposé que sur les correspondances ordinaires de moins de 20 grammes.




Le 06 septembre 1993, le bureau postal militaire 654 a suivi le bataillon qui s’est déplacé dans le secteur nord de la Force, à GLINA.

Il a été dissous le 4 juin 1994 suite au retrait du Bataillon d’infanterie n° 1.