samedi 8 septembre 2012

La poste allemande à Colmar de 1900 à 1914

Le passage dans le nouveau siècle est marqué par l'émission d’une nouvelle série de timbres à l'effigie de Germania.

Une carte postale commémorative "1900" est vendue dans tous les bureaux de poste.



Entier postal "1900" avec oblitération du 1er janvier 1900


Une nouvelle série avec légende modifiée ("Deutsches Reich" à la place de "Reichspost") est mise en service le 1er avril 1902. 



 Légende "Deutsches Reich"


Ces timbres sont conditionnés en feuilles ou en carnets. Dans certains carnets figurent des vignettes publicitaires attenantes aux timbres.



Timbre Germania avec vignette attenante


L'office du tourisme de Colmar a utilisé des entiers postaux repiqués pour lancer une campagne de promotion en faveur de la région.



Entier postal avec repiquage


Les nouveaux tarifs postaux entrés en application le 1er avril 1900 prévoient notamment la création d'un tarif local réduit (2 pfennig pour la carte postale).



Nouvel entier postal pour un nouveau tarif Tarif local réduit à 2 Pf.


Plusieurs entreprises colmariennes perforent les timbres poste de leurs initiales afin de limiter les risques de détournement des vignettes. Il s'agit de :
  • Société André Kiener (perforation "A.K.C.")
  • Banque de Mulhouse à Colmar (perforation "B.M.C.")
  • Distillerie Max Jacobsthal (perforation "M.J.")
  • Société Hartmann & Fils (perforation "HF")
  • Banque Auguste Manheimer (perforation "AM")
  • Entreprise Gastard et Fils (perforations "G" et "G&F")
  • Entreprise M. Sitter (perforation "M.S.")



Perforé de "M. Sitter" 


Au début du siècle, les correspondances envoyées à Colmar dont le destinataire reste introuvable faute d'indication assez précise du domicile, portent une étiquette violette de retour à l'expéditeur. 



Étiquette de retour à l’envoyeur


Cette vignette sera rapidement remplacée par des cachets dont on connaît différents modèles.



Griffe de retour à l’envoyeur


Les lettres et cartes des administrations portent à partir du 24 décembre 1902 la mention "frei durch Ablösung Nr. 19", imprimée ou frappée au tampon.

La franchise postale par abonnement a été réglementée par la convention n° 19 du 1er avril 1887 : les administrations versaient à la poste une redevance annuelle. 

Ce système local subsistera en Alsace et en Moselle jusqu'au 1er janvier 1996. 



Mention de franchise apposée au tampon


Les cartes expédiées par les soldats bénéficiaient d'une exemption de taxe à condition de porter la mention "Soldatenbrief - Eigene Angelegenheit des Empfänger", généralement indiquée de façon manuscrite, parfois par une vignette.



Vignette "Soldaten-Brief"


Le nombre d'abonnés au réseau téléphonique augmenta continuellement : 31 abonnés en 1893, 150 en 1900.

Les communications donnaient lieu à l'établissement de reçus qui étaient envoyés périodiquement aux abonnés dans une lettre-quittance servant au décompte des taxes téléphoniques.



Enveloppe quittance de taxes téléphoniques



Reçu de communication téléphonique


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire