dimanche 10 juin 2012

Le retable d'Issenheim

Le Retable d’Issenheim, consacré à Saint Antoine, provient du couvent des Antonins à Issenheim, au sud de Colmar, où il ornait le maître-autel de l’église de la préceptorerie.




Il est l’œuvre de deux grands maîtres allemands du gothique tardif : le peintre Matthias GRÜNEWALD, dont il constitue incontestablement le chef-d’œuvre, pour les panneaux peints (1512/16) et Nicolas de HAGUENAU pour la partie sculptée antérieure (autour de 1490).

Le retable est constitué d’un ensemble de plusieurs panneaux peints qui s’articulent autour d’une caisse centrale composée de sculptures.




Ce magnifique et monumental polyptyque se trouve aujourd’hui à Colmar, au musée d'Unterlinden dont il est indubitablement la pièce maîtresse et qui lui doit sa renommée internationale. Il est exposé dans la chapelle, où tout a été fait par les responsables du musée pour sa mise en valeur.

Le retable d’Issenheim est un retable polyptyque sur lequel les différents volets peuvent être ouverts pour illustrer les différentes périodes liturgiques durant le culte lors les fêtes correspondantes.

Le retable possède au total trois faces illustrées (triptyque), alors qu’en principe de tels retables n’en possédaient que deux. Au centre du retable se trouve un autel sculpté et l’ensemble était surmonté d’un meneaugothique sculpté et doré, qui a été perdu.


Le retable fermé :




- la Crucifixion au centre accompagnée de Saint Jean-Baptiste




- panneaux latéraux : Saint Sébastien à gauche, Saint Antoine abbé à droite

- la Déposition du Christ en prédelle. 




Première ouverture :




Les panneaux centraux de la Crucifixion rabattus sur les côtés font apparaître de nouvelles peintures :

- au centre : le Concert des Anges à gauche, la Nativité à droite












- sur les côtés : l'Annonciation à gauche, la Résurrection à droite






Deuxième ouverture :




Les précédents panneaux centraux rabattus sur les côtés font eux aussi apparaître des représentations supplémentaires :

- au centre des statues de bois du retable primitif 
- en sculpture de bois également Jésus entouré des apôtres, la prédelle enlevée
- sur les côtés : la Visite de Saint Antoine à Paul ermite à gauche, la Tentation de Saint Antoine à droite.


Sources : WIKIPEDIA, l'encyclopédie libre 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire