samedi 26 mai 2012

Les aérogrammes militaires illustrés des forces britanniques durant la Seconde Guerre mondiale

Durant la Seconde Guerre mondiale, les soldats britanniques en mission avaient la possibilité de correspondre à l'aide de cartes-lettres de la poste aérienne, souvent d'une couleur bleue caractéristique.

Au début de la guerre, l'armée anglaise adopte donc ce système de correspondance avec les familles. A l'époque, ces cartes-lettres sont considérées comme un moyen suffisamment léger pour être transporté par la poste aérienne militaire.




Les militaires en mission recevaient habituellement une ou deux formules par semaine.

Même si le port de ces formules était généralement gratuit, on rencontre des marques du type "Postage free" ou "Postage paid" sur un nombre restreint d'exemplaires.




Vers la fin de la guerre, le nom de ces correspondances fut modifié en "Airletter" (aérogramme) et elles étaient toujours franc de port pour les militaires.

Pour rendre la correspondance plus attrayante, les militaires avaient la possibilité d'expédier des lettres avec des illustrations préimprimées.




L'Amicale Philatélique et Marcophile Colmarienne a publié, octobre 2007, une brochure d'une vingtaine de pages sur ces aérogrammes militaires.

Cette brochure est en vente au prix de 7 € (frais de port compris) chez le président de l'amicale.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire